• Claudine Briatore

Penser avec son corps



Lorsque nos pensées tournent en rond, lorsque la réflexion mentale nous a apporté ce qu’elle pouvait, nous ayant égarés parfois aussi au passage, c'est qu'il n'y a pas à insister: il faut emprunter une autre voie.

Par exemple, "réfléchir avec notre corps", comme, en premier lieu, une technique simple pour sortir du mental et trouver une solution à ce niveau là. C'est une des choses que nous pouvons faire avec la méditation de pleine conscience. 

Lorsque nous réfléchissons, c'est avec notre cerveau, ce qui nous permet de résoudre de nombreux problèmes, mais parfois, il faut bien admettre que lorsque notre tête s'essaie à s'occuper de certaines questions, d'ordre émotionnel par exemple, cela ne permet pas de trouver des solutions, voire même, nos pensées ajoutent de la complexité.

Réfléchir avec notre corps, la méditation de pleine conscience nous l'apprend: si on tourne en rond dans sa tête, alors prenons le temps de nous arrêter, de cesser d'alimenter les pensées avec de nouvelles questions, considérations, justifications... et de prendre conscience de la respiration qui est juste là, des mouvements du souffle, être attentif à chaque seconde, à ce qui se passe dans le corps, les muscles, les os, les sensations... éprouver le souffle qui les traverse à chaque inspiration et expiration.

Etre seulement attentif à ce qui est, à la densité du réel. Eprouver la texture de l'instant, simplement, ne rien attendre, ne rien vouloir; simplement embrasser dans sa conscience, ce qui est, maintenant. Laisser ce qui est désagréable, l'être, sans chercher la détente ou la relaxation. Laisser, au final, le droit au réel d'être ce qu'il est, et le reconnaître comme tel. Arrêter de tenter de mettre ce qui ne convient pas sous le tapis. Car rien ne disparaît, nous le savons: tout se transforme, et ce qui est banni de la conscience et nié reviendra par la fenêtre en criant deux fois plus fort.

C'est là juste un processus qui recentre en laissant s'évanouir d'elle même la "bulle mentale". Trop simple peut être pour être adopté à l'unanimité, car nous autre occidentaux, apprécions tant la complexité, en avons tant échaffaudé au fil des siècles! 

Pourquoi pas alors, accepter que nous sommes au début d'une révolution silencieuse, celle du retour à la simplicité, nous soufflant à l'oreille que tout est là, juste là.

#thérapiesdela3vague #pleineconscience #corps #souffle #respiration #pensées #méditation

Claudine BRIATORE

Psychologue Clinicienne

ADELI 83 93 1031 5

délivré par l'ARS

Le Village des Talents Créatifs

146 Boulevard de Bazeilles

83480 PUGET SUR ARGENS

06.12.82.91.15

siret 813 639 903 00018   siren 813 639 903