LA MEDITATION DE PLEINE CONSCIENCE

La méditation a été laïcisée en Occident pour en faire une pratique pour tous, grâce à l’orientation proposée par Jon Kabat-Zinn, psychologue américain, à la fin des années 1970.

Ce dernier a été le premier, à mettre en place un programme structuré, en développant les techniques de la pleine conscience pour la réduction du stress.

Il a créé la MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction), un programme d'entraînement à la méditation en pleine conscience réalisable en 8 semaines. Sa démarche est accueillie de manière très favorable et le programme a tant de succès qu'il a formé beaucoup d’instructeurs. A ce jour, 100.000 personnes ont suivi le programme de 8 semaines, pratiqué dans plus de 400 hôpitaux.

En 1990 ZindelSegal, Marks William, John Teasdales adaptent le MBSR et créent le MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy, pour faire face à l’anxiété, à la dépression chronique et prévenir les rechutes dépressives. Le participant apprend à changer sa relation aux pensées, sentiments et sensations corporelles grâce aux apports conjugués de la Thérapie Cognitive et de la Pleine Conscience. Une étude menée en 2014, présente une diminution de 50% de la rechute dépressive.

Matthieu Ricard nous dit : "Un nombre croissant d'études scientifiques indiquent que la pratique de la méditation à court terme diminue considérablement le stress, l'anxièté, la tendance à la colère et les risques de rechute chez les personnes qui ont vécu au moins deux épisodes de dépression grave » (L'art de la méditation Ed. Nil 2008).

La méditation pleine conscience ne consiste pas à ne penser à rien, mais plutôt à réorienter son attention soit de facon ciblée, vers un ou plusieurs éléments du présent (sur ses sensations, sur sa respiration ou tout autre phénomène psychologique tel que la douleur, ou le bien-être), soit de facon non-ciblée, en ouvrant sa vigilance, et ses sens, à tous les éléments de l'instant présent, au fur et à mesure de leur entrée en scène (bruits, pensées, souvenirs, température ambiante, projets, sentiments, position du corps ...).

En se mettant à l'écoute du présent et de ses propres sensations, le méditant est en présence de la structure de ses habitudes. Les pensées ayant un impact majeur sur notre sensation de bien-être et nos décisions quotidiennes, la méditation pleine conscience, en mettant le pratiquant dans une prise de conscience directe avec ses sensations au moment présent, aurait un effet, au minima, d'apaisement mental.

Un extrait de Jon Kabat-Zinn, chef de file et précurseur de la "Mindfulness" (méditation laïque de pleine conscience) en Occident...

... et une illustration joliment faite ...

Claudine BRIATORE

Psychologue Clinicienne

ADELI 83 93 1031 5

délivré par l'ARS

Le Village des Talents Créatifs

146 Boulevard de Bazeilles

83480 PUGET SUR ARGENS

06.12.82.91.15

siret 813 639 903 00018   siren 813 639 903