COLERES & IMPULSIVITE

La colère est un état affectif violent et passager, résultant du sentiment d’une agression, d’un désagrément, traduisant un vif mécontentement et accompagné de réactions brutales (Larousse).

La colère, comme toute émotion, est une réaction à un événement. Mais, il ne faut pas se tromper. Ce n’est jamais un événement en soi qui déclenche l’émotion et la colère. Elle est toujours le résultat d’une interaction entre un désir, une attente et un événement contraire. L’obstacle perçu du désir la déclenche. L’intolérance à la frustration génère la colère. Pour le colérique, son désir doit être satisfait immédiatement et ne comprend pas et n’accepte pas la non-satisfaction de son désir. La colère est un signal qui nous indique la frustration d’un désir, la remise en cause d’une attente, l’attaque d’une valeur. Dans la colère, le désir prime. Nous planifions et anticipons tel résultat réel. La colère apparaît quand la réalité ne correspond pas à notre attente de nous même ou des autres. Sa fonction est donc de nous informer mais surtout d’informer l’autre qu’on n’est pas satisfait, qu’il doit réagir pour correspondre à notre désir.

La question à se poser est de savoir si nos attentes sont réalistes. Les colères sont normales et utiles. Mais elles deviennent pathologiques quand elles sont causées par des interprétations et des anticipations inadaptées.

Ici, nous abordons les Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC) de la colère. La colère est douloureuse pour soi et pour les autres. Elle est immédiate, soudaine, et violente. Elle nous fait perdre le contrôle.

LA THERAPIE DE LA COLERE

Comment faire pour gérer son émotion ? Nous mettrons l’accent sur les « cognitions » c’est-à-dire les pensées immédiatement avant, pendant et après la colère. Le travail sur les pensées est le plus important pour apprendre à retrouver le contrôle de son émotion. Mais il ne faut pas oublier que la colère est toujours l’expression d’un désir frustré spécifié par des anticipations. Dans les TCC de la colère,  nous nous interrogeons toujours sur le réalisme des désirs qui génèrent cette colère.

- Aspects cognitifs et émotionnels de la colère

Le thérapeute TCC demande au patient de remplir un tableau dans le but d’analyser ses colères. Dans la première colonne, il inscrit les données objectives de la situation dans laquelle il a ressenti une colère : lieu, date, heure, personnes ou objets. La deuxième colonne concerne l’émotion, sa nature, dans notre cas, c’est la colère mais surtout son intensité subjective entre 0 et 10. La troisième colonne est la plus importante à savoir les pensées. Il s’agit d’identifier ses pensées pendant la colère. Quel est votre monologue intérieur simultanément à votre colère ? La dernière colonne est réservée à votre comportement, à ce que vous faîtes.

Ce travail basé sur ce tableau d’auto-observation a une double fonction, celle de connaître pour l’individu et pour le psychologue TCC les mécanismes singuliers des colères du patient mais celle de reprendre le contrôle de soi car par l’auto-observation, l’individu prend du recul sur la situation, sur ses attentes et ses désirs ce qui lui permet de commencer à gérer ses colères.

Une fois que nous avons passé le temps nécessaire pour identifier les schémas cognitifs constants à travers les pensées automatiques, le patient et le psychologue TCC travaillent ensemble sur les croyances et les déductions de ces croyances.

Aspect comportemental:

Entraînement aux stratégies d'adaptation alternatives : Il se fera par la mise en place de jeux de rôles, de la restructuration cognitive, des instructions didactiques. Ces stratégies visent à apprendre à une autre façon de faire face aux situations générant des accès de colère : techniques de respiration, relaxation minute, auto-instructions (Van Rillaer, 2007), temps-mort, résolution de problème (SAMHSA, 2008).

Claudine BRIATORE

Psychologue Clinicienne

ADELI 83 93 1031 5

délivré par l'ARS

Le Village des Talents Créatifs

146 Boulevard de Bazeilles

83480 PUGET SUR ARGENS

06.12.82.91.15

siret 813 639 903 00018   siren 813 639 903