HYPERSENSIBILITÉ - HYPOSENSIBILITÉ

 GESTION DES ÉMOTIONS

L’hypersensibilité est une source de souffrance car dans un monde où les rapports sociaux sont de plus en plus durs et tendus, elle la personne hypersensible se retrouve en pleine vulnérabilité et se fait facilement blesser.

Comment se manifeste t-elle?

- hyperréactivité, débordements émotionnels, fragilité face à toute difficulté ou imprévus, parfois attaques de panique

- faculté à mémoriser avec beaucoup d’acuité son propre vécu, tendance à détailler ses propres expériences

- capacité à rire, pleurer, être anxieux avec une fréquence plus élevée que la moyenne

- difficulté de mentalisation: problèmes pour donner une lecture structurée des processus psychiques, des émotions, des intentions de soi-même ou d’autrui​

- difficulté face à l’inconnu, hypervigilance, ​difficulté dans le lien à l’autre, timidité excessive..., difficultés à s’affirmer ou explosivité émotionnelle

- peur du conflit​​, grande empathie, tendance à la dépendance affective​​, hypersensibilité aux reproches et critiques

- hypersensibilité aux changements y compris anodins (changer de voiture, déménager etc…)​​Hypersensibilité à des stimulus spécifiques: aux odeurs, aux sons, à la lumière aux ondes électromagnétiques 
L’hypersensibilité émotionnelle est la résultante de l’intrication de plusieurs processus psychiques:   neurobiologique, sensitifs, sociaux, émotionnels et mentaux.

Thérapie

Au vu de toutes ces manifestations spécifiques, la thérapie va essentiellement consister à aider la personne hypersensible à gérer / digérer ses manifestations émotionnelles, lui donner un mode d'emploi de ses émotions et l'aider à comprendre sa spécificité. Il s'agira ainsi d'en faire une richesse et une force qui va aider la personne à s'affirmer dans cette spécificité, plutôt qu'un problème.

L’hyposensibilité  (ou Alexithymie) 

Elle va d’une simple difficulté à exprimer ses sentiments jusqu’à une incapacité à verbaliser ses émotions. La personne ressent physiquement l’émotion, on peut par exemple constater une accélération du rythme du cœur ou la présence de sueur à la surface de la peau, sans qu’elle ne puisse en prendre conscience ni l’exprimer.

Les conséquences peuvent être à long terme, très handicapantes car les émotions sont toujours des signaux utiles à ne pas ignorer et constituent souvent un appel à agir. Lorsqu'elles sont ignorées, elles s'accumulent "en désordre" dans le psychisme jusqu'à faire un amoncellement inextricable et la personne ne comprend plus rien à son monde intérieur, elle peut pleurer ou se sentir mal sans accéder aux causes et demeurer dans l'incapacité de prendre aucune décision pertinente pour changer sa façon de vivre par exemple. Ainsi elle accepte parfois de vivre des situations toxiques pour elle, tout en se trouvant impuissante à changer.

 

L’alexithymie se caractérise par une incapacité à exprimer ses émotions (joie, tristesse, peur ou colère) par des mots, à cause d’une connexion inefficace entre certaines parties du cerveau responsables des émotions et d’autres où elles sont représentées de façon consciente.

 

Il en existe plusieurs causes :

  • Psychotraumatique : (choc émotionnel important, surtout dans l’enfance, peut déconnecter certaines structures du cerveau en lien avec les émotions et leur expression.)

  • Dépressionmélancolie ou anxiété qui s’accompagnent parfois d’un ralentissement très important. La personne est comme figée.

  • Addiction ou trouble du comportement alimentaire : presque une personne dépendante sur deux a un profil alexithymique plus ou moins prononcé. Il peut être lié à la substance elle-même ou à la personnalité.

  • Autisme ou troubles du spectre autistiques (syndrome d'Asperger, entre autres).
     

Thérapie

Les personnes alexithymiques ont de faibles capacités d’introspection et d’analyse d’eux même. Pour amener la personne à sortir de son silence émotionnel, le thérapeute lui redonne un langage en associant des émotions à ce que la personne ressent physiquement ou raconte.C’est un travail long et difficile. L’alexithymique doit passer par l’expression de tous ses sentiments (négatifs et positifs) afin de réapprendre à penser les émotions et à écouter son corps.