DOULEURS CHRONIQUES

Les douleurs chroniques auxquelles on ne trouve aucune cause organique ou fonctionnelle, sont pratiquement systématiquement dues à des expériences émotionnelles / traumatiques qui n'ont pu trouver un autre chemin. En d'autres termes, si vous n'avez pas pu vivre pleinement une émotion et/ou conscientiser l'aspect problématique de la situation, (cela est très souvent le cas dans les situations vécues dans l'enfance, puisque les enfants ne sont pas équipés neurologiquement pour cela), vous allez les convertir dans le corps.

L'encapsulement des émotions douloureuses
On estime que 60% de ses personnes souffrant de douleurs chroniques ont été abusées pendant leur enfance et que la quasi-totalité d'entre eux sont déprimés. Les traumatismes vécus dans la petite enfance sont comme encapsulés dans le corps, car l'enfant n'a pas la capacité de le traiter ni avec son système émotionnel, et encore moins avec sa pensée rationnelle: il ne peut pas donner du sens à l'événement ni considérer qu'il est entrain de vivre un traumatisme. C'est pour cela qu'il encapsule le traumatisme dans son corps. 

C'est typiquement le cas pour les personnes qui ont fait des séries d'examens sans jamais rien trouver et ne comprennent pas. Le système nerveux autonome a été épuisé par la nécessité de s'adapter à trop de stress successifs, et ne parvient plus à s'adapter.

Quelle thérapie?

Les thérapies traditionnellement utilisées pour (di)gérer les émotions qui ne "passent" pas ou encore pour les psychotraumatismes, comme l'EFT ou l'EMDR, s'avèrent efficaces dans ces troubles. Elles permettent de diminuer sensiblement, voire de supprimer les douleurs.